Le registre des chemins de Tinos

Charles Merlin était l’homme qui a eu l’idée d’enregistrer les chemins du réseau de Tinos pour donner à d’autres randonneurs la possibilité de découvrir les chemins principaux qui traversent l’île.
Sur le réseau total enregistré de 270 km une partie de120 km. présente un intérêt culturel.
Les « formes alternatives de tourisme – Promotion des Itinéraires d’Intérêt Culturel » de la région Sud de l’Égée, a restauré des sentiers balisés dans les zones d’un grand intérêt culturel.
Dix itinéraires officiels inclus dans le programme sont les suivants:
1. Falatados – (Myrsini) – Manganari – Plati – Plage de Livada.
2. Xinara – Exomvourgo – Koumaros – Skalados – Safran – Loutra – Perastra – Smardakito –
Tarampados – Campos.
3. Monastère Kechrovouni – Mountados – Smperados – Tripotamos – Exomvourgo.
4. Kionia – (Hatzirados) – Ktikados – Smourdia – – Vari-Poles – Hora.
5. Falatados (Kathlikados) – Volax – Griza – Sklavochorio – Agapi.
6. Steni – Potamia – Maroulis – Lychnaftia.
7. Myrsini – Prophète Elias – Korifi Tsiknia.
8. Dyo Horia – Mandalou – Faneromeni – Kounares – [Ag. Barbara] – Agios Sostis.
9. Kardiani – (Bay Giannakis) – Isternia – (Bay Isternia) – Platia- Pyrgos- (Panormos) – Marlas- Mamados.
10.Kalloni – (Karkados) – Aetofolia – Kyris Pyrgos – Stavria – monastère Katapoliani – Platia – (Pyrgos) – Rohari

sentiers de randonnée