Une promenade dans la ville de Tinos vous donnera une chance de voir de près les principales attractions. L’église de l’Annonciation est le symbole de la religion orthodoxe grecque. Ne pas oublier de visiter les beaux villages de l’île.

Marlas
En sortant de Pyrgos et se déplaçant au nord-ouest sur la route principale de l’île à environ 5 km se trouve le village de Marla. Il a été déclaré site traditionnel, très bien entretenu avec des chemins de marbre, pour la plupart, parallèlement à la route principale, avec des sentiers perpendiculaires à elle, des cours et des escaliers traditionnels. Le village a un approvisionnement en eau et réseau d’égouts. Il a plusieurs maisons délabrées et beaucoup (54) en très bon état.

La plupart des bâtiments et des ensembles de construction ont des éléments architecturaux remarquables . Très proche se trouve le monastère de Sainte Xeni et le site archéologique de l’église byzantine Saint Thekla. Il est aussi intéressant de visiter le bâtiment de l’école (1929), qui abritera un centre culturel et l’église de Saint-Anargyroi (avant 1900),avec un temple et sanctuaire (1911- 1916) . Là, il y a une auberge et un café. Cet endroit a une vue magnifique et est très bien entretenu par ses habitants.

Le club culturel est l’un des plus remarquables de l’île en organisant des événements et des initiatives visant à promouvoir la culture par la tradition et l’art. Le club dispose d’un café traditionnel au centre du village, où vous pourrez déguster votre café ou une boisson rafraîchissante avec vue sur la baie de Panormos.

En continuant de la place principale et en se déplaçant vers le nord-ouest, vous entrez dans la zone des carrières, où pendant des siècles se trouvent les mines du célèbre marbre vert. Il s’agit d’ un fameux parc géologique dans un paysage rocheux sauvage, dans lequel les formations rocheuses de schiste érodés dans d’innombrables formations du phénomène taffonis, s’alternent dans un paysage cylcadique sans précédent. La route vous emmène ensuite à de beaux villages côtiers Koumela et Malli.

Mamados
Petit village de montagne non délimité, avec quelques habitants, construit sur une colline avec orientation nord-est et vue sur la mer, avec un paysage fascinant. Son nom provient probablement des églises d’Agios Mamas qui existaient dans la région, et qui est le patron des troupeaux ( principalement des moutons).

Les bâtiments forment un relief solide de caractère « château » ou « forteresse », suivant l’inclinaison de la pente pour maintenir leur caractère architecture traditionnel . A l’entrée , étant accessible par une route étroite d’asphalte, il y a une sorte de plateau qui a été construit plus tard, où se trouve la petite église de la Transfiguration, qui est façonné par une plantation et qui est principalement utilisée pour les célébrations.

Il existe un tissu urbain intéressant composé de chemins étroits (rues) pavés des dalles irrégulières en marbre et des petites terrasses d’où ont accès les résidents .Ils s’occupaient principalement dans l’agriculture et l’exploitation minière, puisque dans la région il y a des anciennes mines dans le site de Ras. Sur la route menant à la mer il y a l’église remarquable de l’Annonciation (17ème siècle).

Ismail
Il s’agit d’une vieille agglomération montagneuse en ruines, inhabitée depuis 1950 à une pente près de Mamados avec des éléments structuraux et morphologiques évoquant des traces de civilisation du passé qui sont utilisés pour l’étude des bâtiments traditionnels du vieux Tinos.

L’accès se fait par un chemin de terre. L’environnement naturel est valorisé et les bâtiments qui ne sont pas complètement détruites, ont des caractéristiques architecturales uniques.

Agia Paraskevi
Il s’agit d’une ancienne agglomération secondaire inhabitée, ruinée, et lointaine, dans un environnement naturel magnifique avec vue sur la mer.
L’église de Saint- Paraskevi, en dehors du village est très bien entretenue.

Platia
Grande et belle agglomération développée sur les pentes. Elle dispose d’un accès de la route goudronnée qui bifurque de la route principale au nord-ouest de Pyrgos menant aux carrières.
Elle est le berceau de nombreux artistes et l’ancien cimetière du village est remarquable contenant les tombes de grands noms de familles de la communauté de Panormos, avec des inscriptions funéraires du 18ème siècle.

Il dispose d’un tissu urbain traditionnel avec des chemins pavés de marbre avec des escaliers en raison de la forte pente du terrain et des maisons avec des éléments traditionnels à la fois structurelles et décoratives (dômes, chambres avec des dalles, des linteaux en filigrane traditionnels en marbre, cheminées d’origine, etc.). Plusieurs maisons sont semi-abandonnées beaucoup sont conservées, mais plusieurs ont été rénovées magnifiquement en formant un ensemble très charmant.

A l’entrée du village est l’église de Saint- Eleftherios, avec une cour en marbre où se trouve le Musée Ecclésiastique avec son ancien autel en marbre. Au niveau inférieur, il y a un espace libre avec des tables pour des rassemblements en plein air et les fêtes, sous les arbres dans un cadre magnifique.

Venardados
Il s’agit d’un village petit et traditionnel, au sud de Pyrgos et très près de lui. Lieu de naissance de grands artistes comme le peintre Gaitis.
Situé dans un environnement naturel à couper le souffle avec des murs en pierre, des formations rocheuses, constructions en grotte, etc. Il est construit sur une pente au un nord-ouest sur un courant d’eau recouvert qui sert d’’entrée où ont lieu des événements artistiques .
Là se trouve l’église du village, St. Jean le Théologien. La configuration de l’entrée du village est magnifique, avec des carreaux en marbre vert, des bancs en pierre et un environnement bâti traditionnel, d’une beauté unique.

Rohari
L’agglomération de Rohari est très proche de la baie de Panormos, dans le sud-est et a une liaison routière directe avec lui. Comme la baie de Panormos, elle est construite sur une pente raide au-dessus de la baie ouverte avec une belle plage organisée .Elle a une vue magnifique sur la baie de Panormos, l’île de la planète et les plages Kavalourko et Saint-Thalassa en face.

Vathi
Dans le sud-ouest de Pyrgos et de la plage Vathi se trouve un petit village, composé d’une dizaine de maisons blanches en forme de cube et de l’église Saint Charalambos.
On y arrive par la route Pyrgos- Marla à gauche en suivant un chemin de terre.
Groupe d’ habitations Mali – Koumelas à la côte nord-est

Ce sont des petites agglomérations qui ont été créés dans la baie Pourgia qui disposent des belles plages de vacances dans le nord-est de l’île où le vent ne bat pas fort au nord-ouest de la baie de

Panormos et Rochari
Elles sont créés par les habitants de Marla et Mamados durant les années 1970 pour les vacanciers. L’accès se fait par un chemin de terre qui traverse le paysage fascinant des carrières.